Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018

0
83

Parallèlement au projet de loi de finances pour 2018, l’Assemblée nationale a examiné, comme chaque année, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).

Ce projet de loi vise à maîtriser les dépenses sociales et de santé pour assurer l’équilibre financier de la Sécurité sociale.

Principales mesures du PLFSS pour 2018 :

  • Suppression du régime social des indépendants (RSI)
  • Augmentation progressive de la fiscalité du tabac pour porter le prix du paquet à 10 euros au 1ernovembre 2020
  • Revalorisation progressive de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)
  • Extension de l’obligation vaccinale pour les enfants de 3 à 11 vaccins au 1er janvier 2018
  • Hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) de 1,7% pour l’ensemble des revenus en contrepartie d’une suppression de cotisations maladie et chômage pour les actifs
  • Augmentation de la prise en charge de la télémédecine
  • Suppression de l’obligation du tiers payant généralisé

prévue  au   30   novembre  2017  pour   la  part

« assurance maladie obligatoire »

  • Renforcement des mesures contre la fraude
  • Extension du cadre juridique permettant les expérimentations concernant le « parcours de soin »

Malgré plusieurs points positifs et des avancées intéressantes notamment dans le domaine de la télémédecine, Paul Christophe a voté « CONTRE » ce projet de loi.

Conformément à ses engagements pris pendant la campagne, il s’oppose à la hausse brutale de la CSG. Il s’agit d’une disposition injuste qui pénalisera fortement les retraités les plus modestes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici