Comment lutter contre la pollution du transport maritime ?

0
177
Visite sur le port de Dunkerque avec le Ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, le 9 juillet 2018

Le 19 juin 2018, l’Assemblée nationale a examiné une proposition de résolution relative à la lutte contre la pollution du transport maritime et la promotion des carburants marins alternatifs.

 

Rappelons que les acteurs du transport maritime se sont engagés à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50% en 2050. A ce titre, Paul Christophe a pu présenter au Gouvernement et à la Représentation nationale les projets novateurs portés sur le dunkerquois.

« Le rôle des pouvoirs publics est d’encourager le développement d’autres énergies, plus respectueuses de l’environnement »

Paul Christophe

Le député a mis en avant deux sources d’énergies dites « propres » :

L’hydrogène

  • Présentation du projet innovant de gestion des réseaux par injections d’hydrogène à Cappelle-la-Grande qui consiste à récupérer l’énergie non consommée issue des énergies renouvelables pour la transformer en hydrogène sous forme solide
  • Présentation du projet de création d’une usine de production d’hydrogène vert de biogaz sur le port ouest de

Le gaz naturel liquéfié (GNL)

  • Seule alternative au fioul lourd pour combattre la pollution en mer, le GNL présente également une grande facilité de transport. En novembre dernier, le Premier Ministre a incité les ports français à s’équiper d’installations
  • Sans attendre les annonces du Premier Ministre, le grand port maritime de Dunkerque a réalisé des investissements pour devenir, en 2019, le premier port européen à disposer d’une chaîne d’avitaillement en

La proposition de résolution a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale. Charge maintenant au Gouvernement de traduire concrètement ses engagements par des mesures pragmatiques et rapides.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici