Pêche électrique

0
82

Mobilisé depuis deux ans sur le sujet de la pêche électrique, Paul Christophe s’est fortement impliqué ces derniers mois pour dénoncer cette technique de pêche, largement pratiquée par les marins-pêcheurs néerlandais et qui provoque de nombreuses destructions sur la faune marine.

Le 8 novembre dernier, le député a pris la parole dans l’hémicycle lors de la séance de Questions d’Actualité au Gouvernement pour relayer les inquiétudes des marins- pêcheurs français face au développement de cette technique de pêche.

S’adressant à Stéphane TRAVERT : « Monsieur le Ministre, quelle position la France va-t-elle défendre à Bruxelles face au lobbying intensif des Pays-Bas ? Comment comptez-vous protéger les marins-pêcheurs français afin qu’ils ne se retrouvent pas demain, pris en tenaille entre Brexit et pêche électrique ? ». Pour le Ministre « La France demandera et a déjà demandé le maintien de la réglementation actuelle encadrant la pêche électrique » (à savoir 5% de la flotte de chalutiers).

Le 20 décembre, Paul Christophe s’est également rendu au Ministère de l’Agriculture pour sensibiliser le Ministre et ses conseillers.

Le 12 janvier, il a accueilli dans sa circonscription l’eurodéputé Dominique Riquet. Ensemble, ils sont allés à la rencontre des marins-pêcheurs dunkerquois qui constatent, chaque jour, les ravages de la pêche électrique.

Un intense travail à Paris et sur le terrain qui a payé puisque le Parlement européen s’est prononcé, le 16 janvier dernier, contre le développement de la pêche électrique à 402 voix contre 232.

Le combat n’est toutefois pas terminé puisque cette position doit désormais être validée par le Conseil européen !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici