Mineurs non accompagnés

0
93

Avec l’augmentation continue de l’arrivée et du besoin de prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA), les départements connaissent une saturation des dispositifs de mise à l’abri. Les structures d’accueil nécessaires aux missions d’aide sociale à l’enfance ne permettent plus d’accueillir ces jeunes dans des conditions de dignité et de sécurité suffisantes.

Soucieux de trouver une solution concertée entre l’Etat et les départements, Paul Christophe a interrogé, le 17 avril, Jacqueline Gourault, Ministre auprès du Ministre de l’Intérieur sur l’évolution possible du dispositif législatif et l’accompagnement financier des départements.

« La question migratoire relève de la responsabilité de l’Etat et implique donc sa participation à la prise en charge de l’aide sociale à l’enfance »

Paul Christophe

La Ministre a précisé les objectifs du Gouvernement en la matière :

  • Lutter contre les filières de passeurs
  • Harmoniser les procédures d’évaluation de la minorité
  • Augmenter les capacités d’hébergement en amont

« Quel que soit le scénario retenu, l’Etat prendra toute sa part dans la conduite de cette politique publique de protection des mineurs, en lien avec les départements » a ajouté la Ministre. Les conclusions n’ont pas encore été rendues, le Gouvernement y travaille actuellement avec l’Assemblée des départements de France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici