Aidants familiaux

0
50

Après l’adoption de la loi CHRISTOPHE en décembre dernier qui permet le don de jours de repos non pris aux aidants familiaux, l’Assemblée nationale a examiné une nouvelle proposition de loi en faveur des proches aidants.

La proposition de loi met en place de nouveaux dispositifs pour une meilleure reconnaissance sociale des aidants :

  • Rémunération du congé de « proche aidant »
  • Congé « proche aidant » personnalisé par personne aidée
  • Suppression de l’accord de l’employeur pour permettre au salarié concerné de transformer son congé en période d’activité à temps partiel ou de le fractionner
  • Nouveau droit à la retraite pour les proches aidants 

Très investi sur ce sujet, le député Paul Christophe est intervenu à la tribune de l’Assemblée pour défendre l’adoption du texte dont il était l’un des cosignataires : « Pivots invisibles de notre système de protection sociale, les aidants représentent une force de solidarité sans équivalent, que nous devons préserver et encourager. Il nous faut travailler à de nouvelles solutions pour permettre à tous les proches aidants de concilier vie professionnelle, vie personnelle et vie d’aidant. ». Malheureusement, la proposition de loi a fait l’objet d’un renvoi en commission par la majorité parlementaire, jugeant les dispositifs insuffisamment chiffrés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici