Port de caméras mobiles pour les sapeurs – pompiers

0
95

Le 30 juillet 2018, l’Assemblée nationale a examiné la proposition de loi du Sénateur Jean-Pierre Decool relative à l’harmonisation de l’utilisation des caméras mobiles par les autorités de sécurité publique.

L’actualité nous rappelle douloureusement les violences dont sont trop souvent victimes nos forces de sécurité intérieure. Qu’elles soient physiques ou verbales, ces violences restent tout simplement inacceptables. Pour répondre à cette augmentation d’agressions, les pouvoirs publics doivent trouver des solutions et tout mettre en œuvre pour apaiser les tensions et sécuriser l’intervention de nos forces de l’ordre.

« Aucune incivilité, agression, violence physique ou verbale envers ceux qui sécurisent et portent secours n’est tolérable »
Paul Christophe

Parmi les solutions régulièrement proposées, le port d’une caméra mobile par ces forces de l’ordre semble faire consensus auprès des professionnels concernés. L’usage des caméras mobiles par les forces de sûreté et de sécurité poursuit un double objectif en permettant, en aval, de prévenir les incidents et, en amont, de favoriser la poursuivre des auteurs par la collecte de preuves. Le texte du Sénateur Decool pérennise le dispositif de ports de caméras mobiles par les agents de police municipale et étend ce dispositif aux sapeurs-pompiers ainsi qu’aux surveillants de l’administration pénitentiaire, sous la forme d’une expérimentation de trois ans.

Paul Christophe a pris la parole dans l’hémicycle pour défendre la proposition de loi de son prédécesseur qui a été

adoptée à l’unanimité.

Avec les lois Decool sur le chèque-emploi associatif et la loi Christophe pour les aidants familiaux, la 14ème circonscription du Nord est décidément une terre de législateurs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici