Agir pour l’interdiction de la pêche électrique

0
83

Le Parlement européen, va prendre position ce 16 janvier sur la question de la pêche électrique. Cette technique qui consiste à capturer des poissons à l’aide d’un courant électrique (principe du taser), interdite ailleurs dans le monde, est actuellement expérimentée en Europe.

La situation actuelle dans la zone d’expérimentation, en Mer du Nord, alarme scientifiques et pêcheurs responsables. Tous témoignent de lourdes conséquences de l’usage du courant électrique sur les poissons et les écosystèmes : altération de la reproduction, dommages sur les œufs et juvéniles, colonnes vertébrales fracturées, présence de poissons présentant des ecchymoses… Les pêcheurs français des Hauts-de-France, ainsi que leurs homologues belges et britanniques observent quant à eux un effondrement de la ressource en raison de cette pratique.

À l’heure où les Etats européens ont souscrit aux objectifs de l’Union européenne et de l’ONU visant à mettre en œuvre une pêche durable, les parlementaires européens doivent interdire définitivement la pêche électrique pour que l’Europe soit un exemple de comportement responsable et non la lanterne rouge du monde.

Paul Christophe
Délégué national d’Agir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici